03 juin 2006

si j'étais..


président ;

je rendrais mes concitoyens,  fiers de m'avoir élu...


honorable ;

je cesserais d'être président, dès l'instant où mes concitoyens ne seraient plus fier de moi...


mais :

je suis un homme d'honneur et, désolé je ne suis pas un chef d'état...

Posté par ironie à 01:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur si j'étais..

Nouveau commentaire