23 mai 2007

instituts de sondages

après une très longue période m'amenant dans d'autres univers, je reviens à nouveau exprimer librement mes pensées et je crains pour au moins 5 ans.

je m'en vais vous compter l'histoire d'une dictature démocratique, le vrai visage des instituts de sondages.

acte 1 :
des 53 % de français qui ont voté pour le président, combien ont lu son programme je dirais même combien l'ont comprit.
car, entre les ouvriers qui ont été séduit par ces positions contre l'immigration, la sécurité, les incivilités tout en épousant, en confortant "républiquement" les thèses du front national et les patrons, les cadres qui l'ont été pour la partie libérale et fiscale.. je me demande quand l'application des lois, du programme des uns se fera, que diront les autres ? en effet, c'est sot à quel point certains axes du programme oppose les intérêts des uns à ceux des autres.

la réalité, j'ai honte dès lors que des journalistes, des intellectuels, des politiques, des citoyens.., se réjouissent qu'un homme ait "fait disparaitre le front nationale" non en combattant ses thèses mais en confortant les peurs, les lâchetés, les angoisses, le racisme.., de ces adorateurs.
ces mêmes sots "journalistes, intellectuels, citoyens, politiques.." disent : le front national n'est plus.

si le front national "n'est plus" c'est qu'il a réussi à se vêtir d'une vertu que lui à donner la "république", ces hommes et ces femmes n'ont pas renié, refoulé leur peur, leur lâcheté, leur angoisse, leur racisme.. ils ont juste changés de parti, la vraie question est de savoir pour combien de temps.

les hommes, les partis meurent mais les idées même les plus abjectes, les plus stupides, subsistent.

nota : nelson mandela, gandhi, le daï lama, martin luther king, ne sont jamais laissé affaiblir par la vengeance , la rancoeur, par la réciprocité, par la haine, par le rejet.. ce malgré les actes et les paroles les plus abjectes dont ils ont été l'objet ainsi que leur peuple, ils ont toujours prôné l'amour, la paix, le respect de tous les peuples, même ceux issus d'une partie de ceux et de celles qui les haïssaient, les humiliaient, les oppressaient. 

le racisme doit être consciencieusement éliminé et non discrétement toléré. nelson mandela.

à suivre : acte 2
sondages, l'opium du peuple ou la dictature démocratique

Posté par ironie à 17:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur instituts de sondages

Nouveau commentaire